RAPPROCHEMENT DE LA STATION DE LUZ-ARDIDEN À CAUTERETS

Ce projet de territoire a pour ambition la mise en adéquation des ressources existantes et inexploitées de nos vallées, et la création des revenus et emplois supplémentaires pour leurs habitants.

En effet, Cauterets bénéficie de près de 25 000 lits touristiques peu valorisés par une offre de destination insuffisante, même si elle jouit d’une certaine notoriété. Les prix de location sont plutôt bas et la gestion des biens difficile ; une médiocre qualité générale des logements et une vacance significative en résultent. Nos pistes de ski sont souvent saturées.

Luz-Ardiden est nichée dans la vallée de Luz qui dispose de 15 000 lits touristiques au profit de ses trois stations, Gavarnie, le Tourmalet et Luz-Ardiden, une offre d’hébergement insuffisante pour assurer un fonctionnement durable et équilibré de l’Ardiden, une station d’altitude en situation concurrentielle défavorable.

Notre projet consiste à relier Luz-Ardiden depuis le parvisde départ des télécabines du Lys.
La nouvelle gare de départ fermera ce parvis sur son flanc nord par un bâtiment de qualité. L’arrivée en crête du Lisey
proposera un bar et un restaurant ; la gare d’altitude offrira donc un confinement confortable des usagers en cas de problème.

Le marché du ski est exigeant. Il impose une taille critique aux domaines pour être visibles ; le rapprochement de nos
stations le permettra puisque dépassant alors la barre des 100 km de piste.

Des études de fréquentation additionnelle ont été menées par des économistes du ski. Plus de 70 000 journées-skieur supplémentaires sont annoncées chaque hiver suite à la liaison, moyennant, cependant, la remise en marché de lits touristiques. Ce mouvement est déjà anticipé et de nombreux appartements neufs ou rénovés ont vu et voient le jour.

Ces journées-skieur supplémentaires conjuguées à la revalorisation du nouveau grand domaine permettront de financer l’investissement projeté de 20 M€. Notez que cette revalorisation a de multiples facettes : prix de la nouvelle offre, bien sûr, mais, également, taux de transformation journées-skieur/nuitée, taux de remplissage des lits…

Dans le contexte de réchauffement climatique, cette nouvelle remontée présente quelques intérêts : propre puisqu’électrique, et vertueuse quand elle renforce la « station sans voiture ». Sur le plan environnemental, les études ont démontré son impact négligeable sur la faune et la flore, et son intégration dans le paysage qu’elle marquera de façon parfaitement réversible.

Sa réalisation consolidera les résultats nos deux stations, définira les conditions d’un avenir viable pour Luz-Ardiden, ses 26 employés permanents et sa centaine de saisonniers. Elle allégera la charge des 5 communes du SIVOM de l’Ardiden qui comblent chaque année le déficit de leur
station à hauteur de 2 M€.

De notre côté, nous sécuriserons l’avenir de notre destination et réaliserons des économies par mutualisation. Nous sécuriserons notre offre « ski », avec une meilleure garantie de service, et conforterons nos fragiles équilibres.

Dans le contexte de sortie de crise sanitaire, et en prévision de ses conséquences économiques, la liaison se présente comme vecteur de relance économique : en effet, le tourisme est une composante importante de nos économies nationale et mondiale, il pèse plus de 7 % du pib national et près de 10 % du pib mondial ; il est durement impacté par la crise sanitaire et devra
naturellement être activement soutenu des pouvoirs publics, notamment pour une offre touristique plus visible ; nos projets d’aménagements productifs s’inscrivent parfaitement dans cet objectif.

Sur ce sujet, notre opposant joue la peur du risque, une stratégie éprouvée par maint populiste pour gagner des parts d’audience et faire oublier sa position la plupart du temps irrationnelle :

• le risque lié à la non reconstruction des télécabines du Courbet, qui, pourtant, économise des charges sans perte de service pour les usagers ; un risque qui oublie les nombreux avantages de la liaison à l’Ardiden, dont l’offre touristique accrue et le meilleur rendement de nos deux stations ; un biais de pensée qui nous amène à systématiquement surévaluer nos pertes par
rapport à nos gains. Un biais familier des populistes !

• le risque lié à l’incertitude de l’avenir, le réchauffement climatique, l’évolution incertaine des marchés touristiques – par exemple du ski -, … qui, selon nos opposants, doit conduire les décideurs au « précautionisme » et à l’immobilisme ! Cela signifie-t-il que rien ne se fera demain s’ils sont élus ?

• le risque que nos partenaires Luzéens ne soient pas au rendez-vous. L’élection municipale de 2014 actait de leur refus de rapprochement. Depuis, les élus Luzéens ont relancé le dialogue et le projet de liaison en 2018 ! Aujourd’hui, leur position n’apparait pas très explicite. C’est en fait compréhensible : en premier lieu, ils sont associés à quatre autres communes du pays Toy ; ensuite, je ne vois pas où serait leur intérêt, avant toute négociation, à afficher trop d’empressement.

• Les risques financiers pour notre collectivité, en cas de déficience de nos partenaires ou du projet. Rappelons que des conventions règlent notre nouveau parcours commun. Elles sont protectrices de nos droits et garantissent que nous ne sommes, ni ne serons, garants des dettes actuelles de l’Ardiden.

Remarquons à ce propos que nos opposants ont souvent agité cette menace de faillite publiquement. Mais aucun de leurs nombreux recours judiciaires n’a exploité cette affirmation. S’ils le pouvaient, pourquoi s’en sont-ils privés ? N’y avait-il pas là plus efficace que la contestation d’une virgule manquante ou d’un délai mal mesuré ?

Soulignons enfin, qu’en 2004/2005, dans une situation délicate, nous avions tenu un pari autrement difficile, avec des dépenses plus conséquentes. Il arrive à son terme dans deux ans et libérera des capacités financières pour d’envisager raisonnablement ce projet de liaison.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :